Actualité

Présidentielle 2017 - 1er tour

Les Français se sont exprimés. Ils ont choisi les deux candidats qui seront présentés au second tour de ces présidentielles.

Je prends acte de ce choix et je le respecte naturellement.
Le contexte particulier de cette campagne a incontestablement pesé sur le résultat de ce scrutin.

Près de 20% des Français ont porté leur voix et ont accordé leur confiance à François Fillon. Cela n’aura pas suffi pour permettre au candidat de la droite et du centre de se qualifier. Je veux ici saluer son engagement, son courage et sa détermination dans une campagne d’une rare violence.

Je veux remercier l’ensemble des électeurs qui ont fait le choix du candidat soutenu par la plate- forme de l’Union de la droite et du centre ici à La Réunion.
Je veux aussi saluer l’engagement des élus de la plateforme, de l’ensemble des militants d’Objectif Réunion, des Républicains et de l’UDI.

Le résultat dans notre île traduit pour une large part le désarroi et la colère de beaucoup de Réunionnais. Je le comprends et je l’entends. Pour ma part, je continuerai à me battre au quotidien à leurs côtés pour faire entendre notre voix à Paris, pour que nous ne soyons pas « les oubliés » du développement comme cela a été le cas pendant ces cinq dernières années.

L’enjeu de ces présidentielles est évidemment déterminant pour notre pays, pour notre île.
Les valeurs qui sont les miennes, le projet que je défends depuis 2010 me conduisent naturellement, en pleine responsabilité, à tout mettre en œuvre au cours des prochains jours pour faire barrage aux extrêmes et défendre La Réunion dans l’Europe. Le Front National conduirait la France et La Réunion à un véritable chaos. Je ne le veux pas pour tous nos compatriotes.

Je leur demande aussi de garder une vraie vigilance et engagement total pour que le projet que nous défendons ensemble soit soutenu à Bruxelles et à Paris demain.
Je garde foi en l’avenir parce que je crois à la réussite du développement pour chacun d’entre vous.

Didier Robert


24 avril 2017